Photo de couverture : Ministère de la transformation digitale

Lenumérique:lanouvelletendanceenUkraine

La digitalisation fut le sujet phare de l’année passée et la priorité numéro un pour l’état ukrainien. Avec le Ministère de la transformation digitale, l’Ukraine a lancé un défi audacieux : devenir un champion du monde du digital ! D’ailleurs l’Ukraine est le premier pays à accepter sans réserve les pièces d’identité numériques. Vous êtes curieux de savoir comment le Ministère déploie sa magie numérique au travers de quatre projets clés ? Cliquez ici ! 

Дія
Diia

Diia fait entrer les relations entre l’état et ses citoyens dans une nouvelle dimension :  dématérialisée,  bienveillante et simplifiée. L’idée repose sur deux piliers : l’accès aux documents administratifs via l’application mobile et le portail des services administratifs pour les particuliers et les professionnels. L’objectif est de rendre 100% des services administratifs accessibles en ligne. Au 1er avril 2021 déjà 4,5 millions d’Ukrainiens sont passés à la dernière version 2.0 de l’application Diia. Du côté du portail, Diia compte plus de 3,6 millions d’utilisateurs avec plus de 50 services administratifs disponibles en ligne.

L’application mobile Diia 2.0 permet aux Ukrainiens d’accéder à neuf documents numériques. Récemment l’Ukraine est devenue le premier pays à mettre en place le titre d’identité numérique recevable partout dans le pays ! Tous les documents dématérialisés présents sur Diia ont la même valeur juridique que leurs analogues physiques. L’application permet également de partager les copies de ces documents, de régler les créances ou de payer les amendes. 

Page de démarrage de l’application Diia 
Photo : Ministère de la transformation digitale 

Le portail Diia est devenu la référence et si un service n’est pas disponible en ligne, il n’existe pas du tout. Grâce à ce nouveau dispositif, vous bénéficierez de la procédure de création d’entreprise la plus rapide du monde : en 10 à 15 minutes on peut devenir entrepreneur et en 30 minutes créer son SARL. Plus de 250 000 entrepreneurs et 2 500 entreprises utilisent déjà ce nouvel outil. Désormais les permis et les licences peuvent eux aussi être obtenus en ligne. Le prochain objectif : automatiser les formalités administratives de gestion pour les entreprises.

L’Ukraine est parmi les leaders mondiaux dans la dématérialisation des services pour les parents d’un nouveau-né. L’application eMalyatko («eBébé») permet d’accéder en 20 minutes à plus de neuf services en lien avec la naissance d’un enfant. 

En 2021, Diia s’apprête à élargir encore plus son éventail de services, car le vent du numérique continue de souffler sur l’Ukraine.

Дія.Бізнес
Diia.Business 

Diia.Business se fixe un objectif ambitieux : créer un écosystème autonome, efficient et fiable pour le développement des PME. La stratégie repose sur deux composants : une partie dématérialisée, le site Diia.Business et une autre physique avec les Centres de services pour entrepreneurs Diia.Business dans les régions.

Avec ses multiples fonctionnalités et services destinés aux actuels et futurs entrepreneurs, le site Diia.Business collecte toutes les informations en lien avec l’entreprise. Vous-y trouverez un bon nombre d’opportunités : plus de 200 services, des cours en ligne, des cas pratiques, des actualités, des conseils professionnels, des possibilités d’aides aux entreprises et bien d’autres choses. S’y ajoutent 59 types d’assistances en ligne gratuites, la consultation de l’encyclopédie virtuelle des entrepreneurs et même plus de 100 idées de création d’entreprise !

Dans le cadre de l’initiative Diia.Business plusieurs centres ont vu le jour : les Centres de services pour entrepreneurs Diia.Business de Kharkiv et de Mykolaiv, le point de consultation de Tcherkassy ainsi que le centre d’information pour étudiants sur le campus de l’Université nationale Taras Chevtchenko. Un centre de services pour entrepreneurs Diia.Business est à la fois un espace d’accompagnement, un événement, une plateforme éducative et une zone « Pop-up » (une zone de test de produit). L’ouverture de 7 à 14 nouveaux centres est prévue en 2021.

Дія City
Diia City 

Le secteur des nouvelles technologies représente près de 4% du PIB du pays et presque un tiers des exportations ukrainiennes. En 2019 l’Ukraine se classait à la 12e place parmi les exportateurs mondiaux de services informatiques. Quant aux entreprises ukrainiennes, elles sont très présentes dans le domaine de la sous-traitance informatique. Prisées pour les compétences de leurs développeurs capables de résoudre des tâches complexes, un grand nombre des compagnies informatiques ukrainiennes travaillent pour des clients étrangers.

Photo : Ministère de la transformation digitale 

Diia City est un régime juridique spécifique pour le secteur de l’informatique, visant à conforter son développement au travers d’un régime fiscal privilégié, de conditions règlementaires souples et d’une grande flexibilité dans l’organisation des partenariats dans le domaine des TIC. Il dispose également de mécanismes supplémentaires de protection de la propriété intellectuelle et des droits des résidents.

Les objectifs de Diia City
Photo : Ministère de la transformation digitale 

Diia City est souvent considérée comme le moteur de l’économie ukrainienne. La mise en place du régime spécifique a pour l’objectif d’augmenter les revenus du secteur des technologies de 6 à 16,5 milliards de dollars en cinq ans. Les auteurs de ce concept prévoient la croissance de ce secteur pour atteindre 10% du PIB national et jusqu’à 450 000 emplois au total. Si une telle tendance persiste, l’Ukraine pourrait devenir le plus grand incubateur IT en Europe de l’Est. Dans le même temps, l’afflux des investissements, y compris des capitaux-risques, permettra au pays de créer ses propres produits technologiques. Véritable fleuron des nouvelles tendances numériques, Diia City pourrait servir d’exemple et être décliné dans les autres domaines économiques. Les auteurs de DiiaCity attendent les premiers résidents d’ici la fin de l’année.

Дія.Цифрова освіта
Diia.Digital Education

La dématérialisation des services et des documents administratifs nécessite une acculturation au domaine numérique de l’ensemble de la population. Pour que chacun se sente à l’aise dans cet état numérique et puisse accéder facilement à ses services ou encore y trouver un emploi, l’état a mis en place un projet éducatif Diia.Digital Education (Diia Education Digitale).  L’initiative a pour vocation d’inculquer le b.a.-ba numérique : l’utilisation de l’ordinateur, la communication avec internet et d’autres compétences devenus indispensables dans un monde de plus en plus digitalisé.

Diia.Digital Education repose sur deux bases. La première est une plateforme numérique homonyme Diia.Digital Education qui offre plus de 50 séries éducatives et ludiques avec la participation d’experts et de célébrités. De nombreuses questions actuelles y sont abordées, en commençant par le paiement des factures en ligne jusqu’aux cours à distance initiés pendant le confinement dû au COVID-19. La plateforme compte aujourd’hui plus de 500 000 utilisateurs. La seconde base de Diia.Digital Education est en présentiel. Son activité se déroule dans des librairies, des Centres de services administratifs ou encore des centres de formation où chacun peut monter en compétence dans le domaine digital en bénéficiant d’un accès gratuit et d’un accompagnement par des formateurs qualifiés.

La plateforme Diia.Digital Education offre à ses utilisateurs une possibilité d’évaluer leurs compétences numériques à l’aide de Digigram. Ce test national sert à mesurer la maturité numérique des Ukrainiens et à identifier leurs axes d’amélioration. Une fois l’auto-évaluation effectuée, l’utilisateur reçoit un certificat indiquant son niveau : sur une échelle allant de A1, utilisateur élémentaire, jusqu’à C2, correspondant au niveau avancé. Joint au CV, ce certificat enrichira ce dernier, car les compétences digitales sont de plus en plus prisées sur le marché d’emploi. Les temps sont à la formation continue !

Équipe de communication du Ministère de la transformation digitale de l’Ukraine :

Olesia Didenko, responsable de communication Diia
Anastasiia Humeniuk, responsable de communication Diia.Business 
Olena Koval, responsable de communication Diia City
Каteryna Hanenko, responsable de communication  DiiaDigital Education

Ce site n’a pas été mis à jour depuis le matin du 24 Février. Le jour où l’Ukraine a été attaquée par la Russie. Depuis ce moment l’Ukraine reste «gélée» dans cette fin d’hiver. Ne détournez pas votre regard de la guerre

You cannot copy content of this page