Photo de couverture : UNIT.City

L’Ukrainenouveauleaderrégionaldesproduitsetservicesinformatiques

Ces dernières années l’Ukraine a frappé un grand coup numérique. Avec plus de 200 000 informaticiens hautement qualifiés, le pays est devenu la destination numéro un de la sous-traitance informatique selon Global Sourcing Association.

Le secteur des nouvelles technologies, représenté par plus de 4000 entreprises, se développe à un rythme soutenu. Le marché digital en Ukraine est aussi caractérisé par sa diversité : couvrant aussi bien les nanotechnologies que la blockchain, l’IA ou encore les jeux vidéo. Dix-huit entreprises ukrainiennes sont référencées parmi les cent meilleures sociétés de sous-traitance informatique au monde par l’Association internationale des professionnels de l’externalisation (IAOP). Plus de 100 entreprises du classement « Fortune 500 » ainsi qu’un grand nombre d’autres sociétés font confiance aux spécialistes ukrainiens : Nasdaq, Amazon, Adobe, SAP, Hotels.com, Vodafone, ING, Microsoft, Allianz, Bosch, KIA, Playbuzz, SAS, Volvo, Viaplay, pour n’en citer que quelques-uns.

Par exemple, les entreprises ukrainiennes Sigma Software et ELEKS participent à l’amélioration des outils de Sales Automation pour l’industrie aéronautique et aident les compagnies aériennes à économiser des millions de dollars grâce à des logiciels de comptabilité performants ou bien à des drones dédiés à la maintenance des avions. Ils ont même créé un logiciel pour l’enregistrement des vidéos dans l’espace. Et c’est le cas de la majorité des grands éditeurs de logiciel ukrainiens qui accumulent les collaborations à succès avec les leadeurs de multiples secteurs d’activité.

Les startups ukrainiennes rayonnent à l’internationale.

En février 2018, Amazon a racheté pour un milliard de dollars Ring, une startup spécialisée dans les sonnettes et la vidéosurveillance. Depuis Ring fait partie des services proposés par le géant américain du commerce en ligne, permettant de s’interconnecter avec Amazon Echo Shows.

Photo : Ring

En 2019 GitLab, une plateforme DevOps complète disponible dans une seule application est devenue la première licorne ukrainienne avec une levée de fonds de 268 millions de dollars. Ce projet open source destiné à optimiser la collaboration au sein des équipes, s’est transformé en une plateforme utilisée par plus de 100 000 organisations totalisant 30 millions d’utilisateurs et une puissante communauté de plus de 3000 contributeurs.

La même année Grammarly, une autre startup ukrainienne, s’est hissée au rang de licorne avec une levée de fonds de 90 millions de dollars. Lancé en 2009, ce correcteur d’orthographe et de grammaire s’est transformé en un puissant logiciel d’aide à l’écriture à base d’IA qui maîtrise les aspects complexes de la langue et de la communication. Aujourd’hui Grammarly offre une interface intuitive et instantanée accessible aussi bien à travers les navigateurs internet, les éditeurs Web, la suite Microsoft Office que des applications dédiées pour PC ou smartphone.

Video: Grammarly

Une autre entreprise à avoir accédé au statut de licorne est BitFury avec une levée de fonds de 80 millions de dollars en 2018 auprès de Korelya Capital. L’entreprise a récemment créé un spin-off de 2 milliards de dollars pour fonder un éditeur de logiciels s’appuyant sur des technologies de pointe, telles que l’IA, la blockchain, le bitcoin ou encore le calcul haute performance.

Un autre remarquable succès est celui de Reface.ai. Cette application permet de réaliser des vidéos faceswap, GIFs et mèmes. Devenue la startup la plus dynamique de 2020, elle cumule plus de 100 millions de téléchargements depuis son lancement en janvier 2020. Au top 5 des applications dans plus de 100 pays (dont une première place aux États-Unis), elle fut élue « produit de la semaine » (Product of the Week Award) par Product Hunt en janvier 2020. Elle fut également consacrée meilleure application de divertissement en 2020 dans le Google Play. Elle compte plus de 8 millions de téléchargements par mois dans l’App Store et le Google Play.

Photo : Reface.ai

Et cette liste n’est pas exhaustive.

Les multinationales n’hésitent plus à implanter leurs activités de R&D en Ukraine. Par exemple, des entreprises comme Snapchat, Ericsson, Siemens, Samsung, Oracle, Huawei, Boeing, Upwork, Magento disposent déjà de centres de recherche en Ukraine. En 2020 des mastodontes internationaux, tels que Google, Apple, Viber et Reddit ont créé des départements R&D en Ukraine.

Ce franc succès est dû à :

– une expérience scientifique solide qui date de 1951, quand un des premiers ordinateurs a vu le jour en Ukraine, à Kyiv ;

– un vivier de talents de plus de 23000 diplômés par an en nouvelles technologies qui enrichissent les compétences offertes par le marché ;

– une capitalisation des meilleures pratiques informatiques grâces à une grande expérience dans l’externalisation des services informatiques.

Photo : MacPaw

Pour plus d’informations sur l’écosystème, les communautés et les associations de différents domaines des nouvelles technologies, sur les actualités, sur les événements, sur les partenaires juridiques et RH ainsi que sur le succès fulgurant des entreprises ukrainiennes consultez le site TechUkraine . Et si vous voulez dépasser le cadre strictement technologique, découvrez le potentiel d’investissement de l’Ukraine sur le site UkraineInvest.

L’Ukraine a beaucoup à proposer : des logiciels de haute qualité, des startups aux idées innovantes, une richesse de talents pour l’ouverture de centres R&D et tout cela dans un magnifique pays européen à seulement deux heures de vol de la plupart  des villes européennes. Au-delà de ça les villes ukrainiennes sont tout simplement captivantes !


Natalia Veremeeva, directrice de TechUkraine. Une visionnaire, décidée à rendre le monde meilleur. 

Ce site n’a pas été mis à jour depuis le matin du 24 Février. Le jour où l’Ukraine a été attaquée par la Russie. Depuis ce moment l’Ukraine reste «gélée» dans cette fin d’hiver. Ne détournez pas votre regard de la guerre
You cannot copy content of this page